Les belles demeures du Pays basque

Côte Basque Madame N°31

Photo © Sébastien Minvielle

Demeures d'exception

Le château Boulart à Biarritz – Mystère et enchantement

Par Zéphyrin Bonal, architecte d’intérieur

Hypnotique et fascinant, il est l’un des secrets les mieux gardés de la côte basque. En 1881, par amour pour son épouse Marthe, Charles Boulart fait bâtir, sur le plus haut point de Biarritz, un château « surpassant par sa beauté, sa majesté, son originalité, sa solidité et son confort moderne tous ceux qui l’environnent ».

Colonnes en marbre, boiseries délicates, plafonds à caissons sculptés, dorures, marqueterie au sol, fers forgés, plomberie d’art, mosaïques de Gian Domenico Facchina, vitraux de Eugène Oudinot de la Faverie, peintures de Tony Robert-Fleury… Tout, ici, est d’une harmonie remarquable, fruit d’une collaboration exceptionnelle entre les architectes Joseph Louis Duc et Louis François Roux, le directeur de chantier Oscar Tisnès et des artistes au sommet de leur art. Après 140 ans d’existence, à recevoir des hôtes prestigieux puis les élèves de l’institution Notre-Dame-de-Sion, le château Boulart vient de rajeunir après cinq ans de travaux méticuleux. L’enjeu était de taille, redonner à cette belle endormie son faste d’antan. Ce à quoi s’est attelé, avec audace, son nouveau propriétaire, Pierre Delalonde. L’aménagement intérieur a été mené d’une main de maître par un spécialiste du patrimoine, reconnu pour sa connaissance affinée des arts décoratifs de la période, et qui a joué ici le rôle de directeur artistique. Ainsi, les canapés et sièges d’époque 1870 proviennent de ventes de châteaux français ou des collections des marquis d’Aligre. Restaurés, ils sont recouverts de soieries lyonnaises aux décors emblématiques de la période. Le somptueux billard français, chauffé, a appartenu aux Frères Lumière. L’espace piscine possède une cheminée fonctionnelle et un système de sonorisation aquatique. La cave cache une pièce secrète. Il se dégage de chaque pièce une atmosphère singulière et enveloppante, une énergie vibrante. Bonne nouvelle : il est désormais possible de privatiser le château, pour quatorze personnes, en bénéficiant de toutes les prestations haut de gamme. La belle s’est réveillée et vous ouvre ses bras.

Découvrez notre shooting photo d’exception à la folie foulard  : du classique à la folie pour l’hiver

Rencontre avec Pierre Delalonde, propriétaire de La Folie Boulart depuis 2015, interviewé par Zéphyrin Bonal, architecte d’intérieur, expert de Côte Basque Madame.

Natif de Bayonne, Pierre Delalonde a suivi des études d’économie et de droit à Pau. Après un parcours dans le commerce international, le bâtiment et les travaux publics, il s’installe à Biarritz en 2003 et conduit l’aménagement du quartier Village Iraty-Biarritz. 

Comment avez-vous envisagé l'achat puis la rénovation de la Folie Boulart ?

Ce château, qui nous était inconnu, a surgi, à plusieurs reprises sur notre chemin, ce qui nous a amenés à le visiter. Pour guider nos pas, nous avons initié un groupe de recherche avec la descendante de l’un des architectes du projet Duc ; contacté des référents dans les différents domaines des arts appliqués du XIXe siècle ; puis fait appel à des technologies récentes pour transformer le bâtiment en château 2.0.

Pouvez-vous partager votre vision ?

Il s’agit à nos yeux d’un trésor immense à partager avec les Biarrots. Le service régional de l’inventaire a repéré ce patrimoine dès 2007 et l’a qualifié d’unicum parmi les unicums. Désormais, il est possible de séjourner, célébrer ou travailler dans ce cadre somptueux avec un service digne d’un palace.

Qu'aimeriez-vous que l'on dise de La Folie Boulart à Biarritz, Paris, Londres ou Moscou ?

Ce château est une FOLIE unique dans son genre !

Le point du vue de Zéphyrin Bonal

La Folie Boulart, fleuron de l’architecture française, nous transporte dans une atmosphère à l’audace et à l’énergie subtiles, évocatrice d’un passé flamboyant. La demeure en impose par sa beauté originelle. Chaque façade est une planche d’architecture, chaque élément décoratif reste une leçon. 

Au cœur de l’édifice, sous un dôme composé d’une multitude de nuances de marbre et de mosaïques, le hall d’entrée nous invite à emprunter l’escalier monumental à double volées dominé par un vitrail en triptyque exceptionnel, évocateur d’une grâce toute palladienne… L’ensemble est caractéristique de la formation des grands architectes du XIXe siècle qui ont fait le voyage en Italie.

La restauration, fidèle, a su préserver et mettre en valeur les matériaux d’origine et le travail des artisans de l’époque. Salon monumental baigné par une lumière choisie, somptueux couvre-lits brodés main, vitrines d’oiseaux tropicaux, bibliothèques de livres rares, technologie habilement dissimulée, décoration éclectique ponctuée d’objets contemporains… Oui, chaque détail a été pensé, et les quelques 1500 pièces de mobiliers sélectionnées révèlent la prouesse et la justesse de l’exercice stylistique.

Une architecture d’intérieur authentique et une décoration harmonieuse qui nous émerveillent, suspendent le temps et transcendent la beauté.

Photos © Léo Guthertz

à lire aussi :

Chat d’appartement : comment cohabiter sereinement ?

La douceur de son pelage, son ronronnement et ses mignons miaulements font du chat domestique l’un des compagnons préférés des Français. Malgré cela, il n’est pas toujours facile de cohabiter sereinement, surtout lorsque l’espace commun est restreint. Émilie Dumoulin, comportementaliste féline basée à Boucau, nous a donné quelques conseils afin que chacun trouve sa place !

Lire la suite »

Frànçois And The Atlas Mountain en interview !

Nouvelle identité et programmation pour l’Atabal Biarritz, la salle de concert référente sur la côte basque. À l’occasion du concert de François And The Atlas Mountains le 17 décembre à l’Atabal pour la tournée de leur album Banane Bleue, nous avons rencontré Francois Marry, le leader du groupe.

Lire la suite »