Côté Espagne

Côte Basque Madame N°30

Escapades

Road Trip coté Espagnol : entre Santander et Gijon

Texte et Photos par Alicia Munoz

Entre la Cantabrie et la Galice, le trait de côte nord-espagnol demeure encore méconnu. Il regorge pourtant de trésors où le patrimoine historique se niche dans des paysages encore préservés.

Première étape du roadtrip en espagne : la Cantabrie

Santillana del Mar et la grotte d’Altamira

Jolie ville médiévale piétonne, JeanPaul Sartre a qualifié Santillana del Mar en son temps comme « le village le plus beau d’Espagne ». Il faut y visiter la Collégiale de Santa Juliana, le Palais des Belardes, la Maison des Tagle et la grotte d’Altamira, toute proche. Cette grotte renferme l’un des ensembles picturaux les plus importants de la Préhistoire. On doit sa découverte à un archéologue espagnol qui, au 19e siècle, eut la présence d’esprit de lever les yeux au plafond. Se révélèrent à lui des dessins particulièrement détaillés de bisons, de chevaux ou encore de cerfs. Peints entre 35 000 et 11 000 ans avant notre ère, leur excellent état de conservation est lié à la profondeur des galeries où ils se trouvent, qui les ont isolés des conditions climatiques. La grotte est aujourd’hui classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. Toutefois, comme à Lascaux, seule la réplique est ouverte aux visiteurs.

Comillas et le « Capricho » de Gaudí

La côte compte bien d’autres trésors patrimoniaux. Dans la localité de Comillas, parmi les ruelles pavées, on peut découvrir cet édifice haut en couleur mélangeant allégrement les styles et les influences. Son architecte n’est autre que le célèbre Antoni Gaudí, qui fut commissionné par un riche industriel pour ce projet de résidence de standing. Cette œuvre de la fin du 19e siècle, connue sous le nom de « El Capricho », est la première œuvre de l’architecte catalan. Il était alors âgé de 31 ans. Autre particularité : l’omniprésence de carreaux de faïence avec des tournesols sculptés, en clin d’œil à l’agencement de l’édifice. En effet, ce dernier a été pensé pour bénéficier de la lumière du soleil du matin au soir.

Deuxième étape du roadtrip en espagne : les Asturies

Les plages sauvages autour de Llanes

Il serait trop bête de faire un road trip dans la région sans s’arrêter profiter d’un des joyaux de sa côte découpée. Des plages au sable fin et aux eaux translucides, bordées d’une verdure qui vient agrémenter une jolie palette de couleurs. Ces plages, en plus d’être souvent désertées hors saison, offrent souvent de jolis rouleaux pour les surfeurs. Coup de cœur pour les plages de Cue et de Andrin, à l’est de la petite ville de Llanes.

Parc national de los Picos de Europa

C’est ici que se trouvent les plus hauts sommets de la Cordillère Cantabrique, théâtre de l’histoire légendaire des Asturies. Le massif est dominé par les somptueux pics du Naranjo de Bulnes et le Picu Urriellu. Pour accéder aux randonnées les plus populaires, vous pouvez prendre le téléphérique depuis Fuente Dé ou le funiculaire depuis le village de Poncebos. Pour une balade facile, optez pour les lacs de Covadonga, facilement accessibles depuis le village du même nom. Coup de cœur pour le lac d’Ercina situé à 1108 mètres d’altitude dans un décor alpin des plus pittoresques.

Les plus téméraires apprécieront les somptueuses Gorges del Cares, avec ses sentiers à flan de falaise et ses « à pic » vertigineux.

à lire aussi :

Les Landes

Les Landes

Et si vous quittiez un peu l’effervescence du littoral pour une immersion 100 % nature ? Les Landes disposent de véritables petits coins de paradis en milieu naturel. Voici trois idées de balades gratuites dans une faune et flore totalement dépaysantes.

Lire la suite »
Surfer la vague du changement

Surfer la vague du changement

Être surfeur tout en étant engagé pour la planète, loin du marketing à outrance et de la consommation de masse, c’est possible. Rencontre avec deux passionnés d’océan qui ont à cœur d’allier la parole aux actes.

Lire la suite »

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM @magazinecotebasquemadame