Rencontres Stylées

Côte Basque Madame N°30

Interview

Meghan Crosa, créatrice de beaux souliers à Biarritz

Par Anne Paillot

Après deux ans de travail, la modéliste Meghan Crosa lance sa première collection de chaussures haut de gamme pour femme signée Meghan Biarritz en janvier 2021. Cette jeune créatrice et entrepreneuse passionnée de 26 ans nous accueille chez elle, à Biarritz, pour parler souliers.

Pourquoi et comment êtes-vous arrivée dans le milieu de la création de chaussures ?

Déjà petite, je me ruais dans le dressing de ma grand-mère et de ma tante et m’amusais à porter leurs chaussures à talons en mettant du coton au bout, pour réussir à marcher avec. Une passion qui ne m’a jamais quittée et à la fin du lycée, j’ai choisi de partir suivre les cours de l’école de mode ESMOD, spécialisation stylisme d’accessoires et plus précisément au bijou, à la maroquinerie et à la chaussure. Mon stage de fin de licence auprès de la créatrice Gordana, n’a fait que confirmer mon envie d’évoluer dans le milieu de la création de chaussures.

Retrouvez notre sélection de chez Meghan Biarritz lors de not shooting mode automne 2021

Quelle est la première paire de chaussures que vous avez dessinée ? Pourquoi ? Pour qui ?

Toutes les formes et expressions d’art m’émeuvent. Mais je suis également très inspirée par les femmes au quotidien. J’aime regarder des passantes dans la rue et les imaginer avec une paire de souliers que je pourrais créer pour les sublimer ou affirmer leur style. C’est ce que j’ai fait avec ma grande sœur, Pauline. Il y a quelques années, elle ne se chaussait que de hauts talons et mon premier modèle a été dessiné en pensant à elle, pour elle, et toutes ces femmes qui se sentent féminines et s’assument à travers une paire de souliers audacieuse et singulière.

Comment décririez-vous le style MEGHAN BIARRITZ ?

Un style aux courbes délicates et modernes pour un rendu audacieux, élégant et lumineux. Mes modèles sont à la fois intemporels et sophistiqués et présentent chacun, une touche d’originalité. 

J’aime aussi jouer avec les antagonismes. Par exemple, combiner sur un même modèle une teinte douce et une matière texturée pleine de caractère, en trouvant le bon équilibre. Je mets aussi un point d’honneur à développer des modèles de haute qualité avec des matières nobles pour que tous les pieds restent confortablement enveloppés.

Quelles sont les valeurs importantes dans votre travail ?

Les modèles sont tous fabriqués à partir de cuirs et de matières de premier choix provenant d’Italie et d’Espagne. Ils sont ensuite assemblés à la main par les artisans les plus expérimentés de la région de Porto. Chaque modèle est produit en quantité très limitée afin d’éviter une surproduction et engendrer un excès de stock. Mon souhait est de développer une entreprise à taille humaine, fidèle aux valeurs de durabilité « acheter moins, mais mieux », d’artisanat et de proximité.

Quel est votre modèle préféré, pourquoi et comment le portez-vous ?

Il est très difficile de vous donner une réponse, car je les aime tous ! Mais pour être honnête, mes modèles préférés restent les talons hauts. C’est en dessinant des modèles haut perchés, avec une belle cambrure, que je prends le plus de plaisir. J’imagine faire ressortir la personnalité et la féminité d’une cliente grâce à une paire de talons hauts. Je suis d’ailleurs heureuse de voir que mon modèle de mules MADO est souvent porté comme j’avais pu l’imaginer : élégamment avec une robe mi-longue, ou avec un pantalon 7/8ème évasé pour un look casual et tendance.

Rendez-vous sur www.mehanbiarritz.com pour shopper vos plus belles paires !

à lire aussi :

Christophe Allemagne, collectionneur & brocanteur vintage

C’est à Tarnos que nous avons déniché Christophe Allemane, un rockeur-collectionneur, passionné des années 1950. Depuis 30 ans, il vit au rythme du rock’n’roll et, au volant de sa berline rétro, a parcouru l’Europe en quête d’objets ou mobiliers d’après-guerre, constituant un trésor de plus de 2000 pièces. Aujourd’hui, une partie de sa collection est à vendre pour le plus grand bonheur des amoureux du vintage.

Lire la suite »

La famille Cazelle, créatrice de la madeleine de Dax

Depuis 1906, la famille Cazelle fabrique artisanalement la madeleine de Dax, selon une recette tenue secrète. Une histoire de gourmandise, de transmission et de passion, que Sébastien et Clément, la cinquième génération, sont fiers de perpétuer en mettant leur patte sans jamais trahir les valeurs qui ont fait la renommée de leur nom.

Lire la suite »