En forme

Côte Basque Madame N°29

Photo ©Claudia Lederer / Roxy

Portrait

Zoé Grospiron : Zoom sur la longboardeuse professionnelle de la Côte Basque

Par Malika Guillemain

Quand on est la fille d’un couple d’anciens skieurs professionnels, quand on naît et passe son enfance à Annecy, il n’est pas étonnant que l’on mette le pied à l’étrier en ski jusqu’à gagner des médailles. Voilà le destin de Zoé Grospiron avant son arrivée au Pays basque, il y a neuf ans. Rencontre avec […]

Quand on est la fille d’un couple d’anciens skieurs professionnels, quand on naît et passe son enfance à Annecy, il n’est pas étonnant que l’on mette le pied à l’étrier en ski jusqu’à gagner des médailles. Voilà le destin de Zoé Grospiron avant son arrivée au Pays basque, il y a neuf ans. Rencontre avec l’actuelle vice-championne dEurope de longboard. 

Du ski au surf longboard

Zoé Grospiron est la fille d’Egar Grospiron, ancien champion olympique et champion du monde de ski de bosses, et de Nathalie Ville, ancienne skieuse de haut niveau. Née et élevée à Annecy, inspirée par ses parents, la jeune alpine a, en toute logique, été initiée au ski dès son plus jeune âge avant de suivre une scolarité spéciale en section ski et de faire de la compétition. 

« Ça a été un déchirement au début »

©Guillaume Arrieta

Lorsqu’en 2012, Zoé vient s’installer avec sa mère (Mannequin d’un jour pour notre shooting d’été spécial maillot de bain)  à Anglet, les sommets se font plus lointains et les skis restent au placard. Sa vie prend une autre trajectoire. « Ça a été un déchirement au début », confie-t-elle. C’est donc vers l’océan qu’elle s’est tournée pour retrouver les joies de la glisse. Heureusement pour elle, l’océan a cela en commun avec la montagne : c’est un élément vaste et puissant qui l’a tout de suite attirée. « Plus jeune, je passais les étés à Biarritz et Hossegor, j’avais quelques notions de surf », raconte-t-elle. « En parallèle, j’ai pris des cours avec le sauvetage côtier pour mieux appréhender locéan. » Du potentiel, Zoé Grospiron en a. Deux années après son arrivée, stimulée par son club de surf (le BASCS, Biarritz Association Surf Clubs) et par son beau-père (également surfeur), elle se lance dans la compétition en longboard. Elle a alors quinze ans. « J’aimais déjà la compétition, l’idée de me dépasser, de progresser ! » 

Zoé grospiron : Vice championne d'europe de longboard

Elle a choisi le longboard (les siens sont shapés par Minvielle Surfboard). « Je me sens en osmose avec une longue planche. C’est une façon de danser avec l’océan, c’est lent et dynamique, tendre et élégant ». Sous l’œil de son coach australien, elle caresse le rêve « de rejoindre l’élite mondiale » mais « tout en gardant au maximum le plaisir d’aller à l’eau ». Inscrite en deuxième année d’école de commerce à Bayonne (Kedge Business School), la surfeuse de 21 ans consacre grandement son quotidien au surf. Ses efforts payent : huitième place au classement mondial (2019) et vice-championne d’Europe (2020). Elle nage en plein bonheur. Elle a signé chez Roxy (marque de glisse mer et montagne) ce qui lui permet, outre de formidables surf-trips, de continuer à tutoyer les sommets enneigés.

à lire aussi :

Les Landes

Les Landes

Et si vous quittiez un peu l’effervescence du littoral pour une immersion 100 % nature ? Les Landes disposent de véritables petits coins de paradis en milieu naturel. Voici trois idées de balades gratuites dans une faune et flore totalement dépaysantes.

Lire la suite »
Surfer la vague du changement

Surfer la vague du changement

Être surfeur tout en étant engagé pour la planète, loin du marketing à outrance et de la consommation de masse, c’est possible. Rencontre avec deux passionnés d’océan qui ont à cœur d’allier la parole aux actes.

Lire la suite »

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM @magazinecotebasquemadame