Coté Campagne

Côte Basque Madame N°25

Voyage à l'Intérieur

Espelette en 5 expériences… plus ou moins réussies !

Texte et photos par Christine Vignau Balency

Ruelles bordées de maisons blanches à colombage rouge, façades parées de cordes de piments, centre piétonnier et silhouette du Mondarrain à l’horizon... Une véritable carte postale. Espelette est un charmant village dans lequel on vient et on revient avec délice. Même si tout ne se passe pas toujours comme prévu.

Un (trop) long tour du village…

Le panneau près du parking de la Poste indiquait pourtant « circuit des familles – 1h35 ». Je ne l’explique toujours pas, mais moi, j’ai mis beaucoup plus de temps que ça ! Si vous avez un enfant pas très motivé et un chien fatigué, comptez plutôt 2h30 ! Ceci dit, aucun regret… Cet itinéraire, facile, alterne zones résidentielles et coins plus sauvages, jolies façades typiques et champs de brebis, petit cours d’eau à enjamber et vue sur les Pyrénées. Bref, j’ai découvert Espelette sous de nouveaux angles.

Astia Val, la galerie à suivre

Voilà une belle découverte. Une explosion de couleurs. L’artiste Astia Val a envahi son atelier-galerie de ses tableaux impressionnistes abstraits. Des techniques mixtes ou acryliques de toutes tailles, représentant subtilement des visages, des fleurs, des ports basques, des chats ou, plus récemment, « l’harmonie du chaos ». Bref, on aime ! 

Instagram : astia.val