Beauté et Bien-Être

Côte Basque Madame N°26

Conseils d'une experte

Help, je veux une belle ligne de sourcils naturels

Texte par Faustine Francois

Bien épais, broussailleux, avec épis… aujourd’hui, un florilège de techniques promettent une ligne de sourcils parfaite dans le but de souligner le regard et d’harmoniser le visage. Perdus dans cet océan d’informations ultra techniques, nous avons demandé à Samira, spécialiste en la matière depuis dix ans, de nous aider à y voir plus clair.

Le sourcil, c’est votre « dada ». Pourquoi ?

Depuis toute jeune, je m’occupe des sourcils de mes sœurs… J’ai donc choisi naturellement la voix de l’esthétique et, lorsque je me suis mise à mon compte, ça a tout de suite fonctionné. J’ai fait un premier shooting pour Milk Magazine avec le Ruban Collectif (regroupement d’artistes florales, graphistes, illustrateurs dans les Landes) et les propositions de missions ont suivi. J’ai ensuite monté mon atelier make up et sourcils à Biarritz où je reçois mes clientes dans un univers agréable avec tout le matériel nécessaire à portée de main.

Pourquoi l’épilation à la pince à épiler plutôt que les nouvelles techniques ?

Je privilégie le naturel avant toute chose. Avant de venir à mon atelier, je demande à mes clientes de laisser pousser au moins quatre semaines pour que je puisse derrière travailler autour des sourcils et dans la masse. Malheureusement, à cause ou grâce à la téléréalité, beaucoup de filles ont voulu faire la même chose, c’estàdire des sourcils très structurés et figés, sauf qu’ici, ça ne colle pas avec le style. On veut sortir de la plage en étant coquette mais pas sophistiquée.

Que penses-tu du micro blending (maquillage semi-permanent)?

Pour moi, on touche presque au médical. À partir du moment où l’on commence à pénétrer dans des couches de l’épiderme, c’est à la limite de la dermatologie. Personnellement, je ne le ferai jamais. Je préfère le plus éphémère, le plus fun. Après, cette technique de tatouage poil à poil cartonne, le poil est recrée en pigmentation et on joue avec l’effet ombrage, fumé. Moi ce n’est pas mon truc, je trouve que ça se voit et on ne sait pas comment la couleur va vieillir.

Comment se passe une séance avec toi ?

Je travaille avec la symétrie du visage comme un coiffeur visagiste, c’estàdire le triangle de l’œil qui s’appelle aussi « la règle de trois ». Ensuite, j’ai besoin de connaître la personnalité de ma cliente, ses expressions quand elle parle, donc je pose des questions sur son lifestyle : est-ce qu’elle fait du sport, va à l’eau, prend du temps pour elle le matin ou pas du tout ? Ensuite, je travaille pour aller dans le sens de ses traits de visage et j’épile uniquement à la pince. S’il y a énormément de duvet, je peux me servir de la cire mais ce n’est pas ce que je préfère car avec les années, les tissus de la paupière s’affaissent, se relâchent donc la cire peut avoir un impact. Je passe également pas mal de temps dans « la masse », à l’intérieur du sourcil. Certaines de mes clientes ont un regard magnifique mais des poils trop longs donc ça durcit le visage. J’adoucis le tout. À la fin de la séance, je donne des conseils pour parfaire la ligne soi-même avec du maquillage, que ce soit avec du mascara transparent pour sourcils, du crayon, j’explique les techniques pour y arriver sans problème et surtout je donne des tuyaux de marques que j’ai testées et approuvées, dans les budgets de mes clientes. Mon rôle et mon métier de maquilleuse professionnelle rentrent énormément en jeu. Je n’ai aucun problème à partager mon savoir, c’est d’ailleurs l’inverse, j’adore transmettre.

Comment se passe une séance avec toi ?

Privilégier les crayons waterproof, parfaits pour les personnes qui se touchent beau-coup le visage ; choisir des mines très fines pour pouvoir imiter le poil et un bon mascara transparent pour la base. Et un de mes secrets, c’est l’huile de ricin, elle stimule la pousse et renforce le poil donc massez-vous les sourcils avec tous les soirs!