Rencontres Stylées

Côte Basque Madame N°30

Photos © HollySiz

Interview

Dans le dressing de Cécile Cassel alias HollySiz à Biarritz

Par Sarah-Jane DiBona

Férue de musique et de mode, la chanteuse Cécile Cassel alias Hollysiz, biarrote depuis quatre ans, nous dévoile les secrets de sa garde-robe.

Quel est le plus lointain souvenir de mode de Cécile Cassel ?

Vers 10-12 ans, j’avais une obsession pour la marque Lady Soul, c’était la marque des filles cool de l’époque, celles qui faisaient du skate ou qui dansaient dans les cours de hip-hop. C’était l’époque où il y avait une mouvance des designers qui habillaient la rue. J’ai retrouvé récemment une robe de cette marque que je garde précieusement.

Quand avez-vous eu l'impression d'avoir trouvé votre style ?

Je crois que je le cherche toujours. Ma vie sur la côte basque et ma vie en tant que « HollySiz » sont assez différentes. Même si les deux se croisent. Une chose est sûre, je me suis appropriée mon style le jour où je me suis teinte en blonde.

Comment a évolué votre style ?

Oh, pas toujours très bien en fait ! À l’adolescence, Emma De Caunes était mon icône absolue avec une coupe garçonne qui lui allait si bien. Ça n’a pas du tout eu le même effet sur moi. J’ai eu beaucoup de couleurs de cheveux. Maintenant, les filles sont beaucoup moins complexées et osent tout et les styles sont plus fluides.

Quels sont les essentiels de la garde-robe d'hollysiz ?

Pour la petite histoire, j’ai vécu un drame en rentrant in extremis en France avant le premier confinement. La compagnie aérienne a perdu ma valise dans laquelle se trouvaient tous mes essentiels. J’avais le jean parfait, vieux de 15 ans. Mes essentiels sont les jeans et shorts en jean, les sneakers et les souliers de ma grand-mère que je viens de récupérer et que j’adore. J’aime les vêtements qui ont une histoire.

Un vêtement qui ne quitte jamais cécile cassel à biarritz?

Un gilet Chanel vintage qui ne me quitte pas et que, par chance, je portais, le jour où ma valise s’est perdue. Une des rares pièces pour homme réalisées par la maison, avec des boutons gravés magnifiques.

Un vêtement ou accessoire que vous rêviez d’avoir ?

C’est durant une séance photo que l’on m’a prêté une chaîne de corps très fine qui appartenait à la styliste. Comme ce bijou était très cher, je me suis dit que je me l’offrirais le jour où je remplirais l’Olympia. Et c’est le dernier jour de ma tournée que je suis allée me l’acheter. Je l’ai porté pendant trois ans. Et je l’ai encore.

Quelle est la personnalité qui, selon vous, a le plus d'allure ?

La chanteuse Cher parce qu’elle peut tout oser. J’ai redécouvert le show qu’elle présentait dans les années 70 et chaque épisode est un sublime clip.

Un vêtement que vous avez en plusieurs exemplaires ?

Je suis en perpétuelle recherche du parfait T-shirt blanc. J’en ai une centaine. Et j’ai un nombre incalculable de maillots noirs. C’est pratique, ça peut faire body en même temps.

Qui est le designer favori d'Hollysiz et Cécile Cassel?

Il y en a beaucoup mais je vais dire Alexandre Vauthier. C’est mon ami et c’est avec lui que j’ai tout créé pour HollySiz.

Est-ce qu'hollysiz s'habille pareil que cécile cassel ?

Ça m’est arrivé pendant des festivals, de garder ma tenue de la journée parce qu’il faisait tellement chaud que je pouvais difficilement mettre ma robe à paillettes. Disons qu’avant de faire de la scène, je m’habillais comme je rêvais de m’habiller sur scène, mais dans la vie. Et maintenant que j’ai l’espace de la scène, je suis plus discrète au quotidien.

Votre tenue favorite pour aller danser sur Biarritz?

Mes meilleures soirées sont celles où je n’étais pas du tout apprêtée. J’étais tellement à l’aise dans ce que je portais que la danse prenait le dessus sur tout. Et finalement, les soirées les moins bien étaient celles où j’étais bien habillée.

Albertine Swim à Biarritz qui font de sublimes maillots de bain. Hopaal à Biarritz aussi, une vraie marque éthique de vêtements mixtes, avec de très beaux basiques. J’adore Belza Surfshop toujours à Biarritz , à la fois un magasin de surf, de vêtements de plage et une galerie photo. Il y a aussi The Wild Bazar une boutique de décoration, la Maison mönik qui fait des bijoux et aussi Venitz à Biarritz, un magasin multi marques éco-responsable et dont la fondatrice, Morgane Catteau, ancienne petite main dans les ateliers de la maison Chanel, réalise des créations de pièces uniques en utilisant des chutes de tissus provenant de maisons de luxe. Tous ces magasins sont à Biarritz.

Actualité, Sortie de son EP « Thank you all, I’m fine » depuis le 27 août.

à lire aussi :

Christophe Allemagne, collectionneur & brocanteur vintage

C’est à Tarnos que nous avons déniché Christophe Allemane, un rockeur-collectionneur, passionné des années 1950. Depuis 30 ans, il vit au rythme du rock’n’roll et, au volant de sa berline rétro, a parcouru l’Europe en quête d’objets ou mobiliers d’après-guerre, constituant un trésor de plus de 2000 pièces. Aujourd’hui, une partie de sa collection est à vendre pour le plus grand bonheur des amoureux du vintage.

Lire la suite »

La famille Cazelle, créatrice de la madeleine de Dax

Depuis 1906, la famille Cazelle fabrique artisanalement la madeleine de Dax, selon une recette tenue secrète. Une histoire de gourmandise, de transmission et de passion, que Sébastien et Clément, la cinquième génération, sont fiers de perpétuer en mettant leur patte sans jamais trahir les valeurs qui ont fait la renommée de leur nom.

Lire la suite »