Entreprendre pour la Planète

Côte Basque Madame N°30

Ils.Elles s'engagent

3 questions à Maël Prud’homme, fondateur d’Ekosea

Allons à la rencontre de Maël Prud'homme créateur de la première plate-forme participative dédiée à l'océan: EKOSEA, il y a maintenant 6 ans.

Pourquoi avoir créé une plateforme de financement participatif pour des projets en lien avec les océans ?

Le fil rouge de mon parcours est l’océan. Je suis Breton et j’ai été en mer avant même de savoir marcher. Pour moi, il a toujours été important de contribuer à protéger mon terrain de jeu. Après des études dans le marketing et la communication, j’ai eu plusieurs expériences dans ce secteur dont une au sein du gouvernement de la Polynésie française. À mon retour en France métropolitaine, j’ai finalement créé plusieurs entreprises. En 2015, j’ai eu envie de donner plus de sens à mon action, d’où la création d’une plateforme de financement participatif. Il s’agissait de valoriser le poids de la collectivité autour de projets à impact. On oublie trop souvent que ce sont, nous, consommateurs citoyens, qui avons le pouvoir et qui pouvons favoriser certaines initiatives et innovations.

Comment sont sélectionnés les projets qui sont publiés sur la plateforme ?

Nous n’imposons pas de critères d’éco-responsabilité car notre objectif est que tout le monde puisse avoir une chance d’être financé. Cependant, mon collègue et moi nous chargeons personnellement de sélectionner les projets et de rencontrer les porteurs de projets. Nous veillons notamment à la cohérence du discours, du projet et de la somme demandée (objectif à atteindre). Sur Ekosea, nous avons aussi bien des sportifs de haut niveau que des entreprises ou des associations… Par exemple, je peux vous parler d’Uramap, un projet de recensement participatif des pollutions destiné à identifier l’origine des pollutions et mieux les documenter. Ou encore du projet de film documentaire Shark Education de Steven Surina et Patrick Metzlé, qui vise à sensibiliser le grand public sur ces animaux qui ont tant besoin d’être protégés. Côté entreprise, on a par exemple PIÕKA un projet d’eco surfshop à Ploemeur, en Bretagne. Nos projets ne se limitent pas au Pays basque (30 % des projets soutenus par la plateforme). Ils sont majoritairement dans l’Hexagone mais aussi dans d’autres pays du monde.

Pourquoi vous être implantés au Pays basque, à Anglet plus spécifiquement ?

Je ne souhaitais pas être une entreprise « hors sol ». Je suis convaincu que les outils digitaux sont des outils très puissants mais ne remplaceront jamais les rencontres humaines. C’est pourquoi, il y a quatre ans, il nous semblait logique de nous implanter au Pays basque, un territoire très lié à la culture surf mais aussi particulièrement actif en matière de protection des océans, avec la présence d’associations comme Surfrider, la Water Family, etc. 

L’idée est de faire de notre local un showroom dédié aux projets financés sur ekosea et ouvert au public en y proposant également des expositions. Un lieu de rencontre et de mise en réseau. J’ai voulu que ce lieu soit également un lieu de valorisation de la culture, qui est essentielle à la sensibilisation, à la diffusion de messages importants. Essentielle à la vie tout court, d’ailleurs.

ekosea.com 

Instaagram @ekosea

à lire aussi :

Le Quartier Moderne est de retour à Anglet !

Modeuses, curieux, fervents défenseurs d’une économie locale et engagée… le week-end du 3, 4 et 5 décembre 2021, vous êtes attendus à la 21ème édition du Salon des jeunes marques et créateurs Quartier Moderne, pour découvrir une sélection pointue de 40 talents du grand sud-ouest et remplir votre hotte de Noël !

Lire la suite »

Mon fond de teint au naturel

Il est souvent cité comme l’incontournable de votre trousse à maquillage. Pourtant, nous sommes loin de toutes savoir l’appliquer. La rédaction a sélectionné pour vous quelques astuces pour un makeup naturel.

Lire la suite »

Pays Basque – Lycéens : cap sur les grandes écoles

Vous êtes lycéens ? Vos résultats scolaires riment avec cursus d’excellence ? Mais vous n’osez pas vous lancer ou bien vous n’avez pas les moyens financiers de partir étudier à Paris ou dans une autre région ? Basée au Pays basque, l’association Du Pays basque aux grandes écoles accompagne activement les projets d’études supérieures.

Lire la suite »

La Violence conjugale : L’éradiquer dès l’enfance

Une femme meurt tous les trois jours tuée par son conjoint ou ex-conjoint. Pour combattre ce fléau, le gouvernement a organisé cet automne le premier Grenelle contre les violences conjugales. Ce processus de concertation doit déboucher sur des propositions de mesures fortes, dont il faut espérer qu’elles s’attelleront à traiter le problème à sa racine, en prenant notamment en compte l’importance de l’éducation des garçons dès leur plus jeune âge.

Lire la suite »