Actus - Les Tendances Déco

Cote Basque Madame N°30

Photos © Sébastien Minvielle

Rock'N' Collection

Christophe Allemane, collectionneur & brocanteur vintage

Par Anne Paillot

C’est à Tarnos que nous avons déniché Christophe Allemane, un rockeur-collectionneur, passionné des années 1950. Depuis 30 ans, il vit au rythme du rock’n’roll et, au volant de sa berline rétro, a parcouru l’Europe en quête d’objets ou mobiliers d’après-guerre, constituant un trésor de plus de 2000 pièces. Aujourd’hui, une partie de sa collection est à vendre pour le plus grand bonheur des amoureux du vintage.

Cette passion pour les objets et mobiliers des années 50 est intimement liée à la musique, au rock’n’roll « made in USA » qu’il découvre à l’adolescence. Quand le King Elvis Presley joue en boucle dans son walkman entre deux épisodes de Happy Days à la télé, ses camarades préfèrent les tubes de Madonna, Indochine ou Michael Jackson. Rockabilly, psychobilly, punkabilly… le lycéen grandit dans la culture rock et commence à chiner ses premiers vinyles. 

Vintage special "american way of life"

C’est dans les années 90, alors étudiant à Lille, que le rocker de province commence à arpenter puces et brocantes en quête de mobilier en formica et objets de couleurs vives pour créer dans son intérieur latmosphère cosy des fifties. Pour lui, « vivre dans les années 50, c’est se plonger dans une période de l’histoire où l’espoir renaît, la France libérée par les Américains découvre la société de consommation, « the american way of life », joyeuse et très créative, où tout était possible ». Côté architecture et design, on rompt aussi avec l’austérité pour faire immerger la couleur et les formes plus enveloppantes.

Découvrez nos 3 meilleures adresses pour chiner sur les brocantes 

Du loisir personnel au collectionneur averti

Si au début, il achète au coup de cœur, à l’instinct, la découverte en Belgique des bâtiments d’architecture et du design de lexposition universelle de 1958 comme l’Atomium et des pavillons le bouleverse. La revue Maison française éditée dans les années 50 comme référence, il part en quête « du mobilier vendu à l’époque dans les boutiques parisiennes et les éditeurs de meubles du Faubourg Saint Honoré ». Table basse en céramique modèle Garrigue de Roger Capron, une desserte signée Mathieu Matégot… « la chine plus pointue » commence.

Au fil des années, de ses voyages et mutations professionnelles, consoles, flippers, lampadaires, abat-jour, pièces signées et mille merveilles viennent remplir la maison familiale et de nombreux garages. Revenu sur la côte basque, il se sépare aujourd’hui d’une partie de sa collection pour ne conserver que les pièces de cœur. Il se consacre à son essentiel, surfer les vagues du Pays basque sur son longboard old school, faire ronronner le V8 de sa Simca Chambord de 58 ou prendre la route 64 sur sa Harley de collection avant de rentrer dans son cocon, réplique parfaite des intérieurs des années 50 et écouter du rock’n’roll. Un homme heureux…

à lire aussi :

Les Landes

Les Landes

Et si vous quittiez un peu l’effervescence du littoral pour une immersion 100 % nature ? Les Landes disposent de véritables petits coins de paradis en milieu naturel. Voici trois idées de balades gratuites dans une faune et flore totalement dépaysantes.

Lire la suite »
Surfer la vague du changement

Surfer la vague du changement

Être surfeur tout en étant engagé pour la planète, loin du marketing à outrance et de la consommation de masse, c’est possible. Rencontre avec deux passionnés d’océan qui ont à cœur d’allier la parole aux actes.

Lire la suite »

SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM @magazinecotebasquemadame