Interview

Côte Basque Madame N°27

PHOTOS © SÉBASTIEN MINVIELLE

Interview

Interview de Bernard Menez – Les montagnes russes

PROPOS RECUEILLIS PAR CHRISTINE VIGNAU BALENCY

En ce moment, sur la scène du café-théâtre « Le petit bijou », Bernard Menez et Camille Hugues jouent « Les montagnes russes ». Un texte d’Eric Assous aux dialogues justes, drôles et plein d’émotions. Côte Basque Madame a rencontré le duo en répétition, quelques jours avant la première.

Comment s’est faite la rencontre entre vous ?

Bernard Menez : je connais Virginie (ndlr : Virginie Stevenoot, comédienne et directrice des lieux) depuis la pièce « A vos souhaits » dans laquelle on jouait ensemble. Je lui avais suggéré de venir en début de saison dans son théâtre. Le Petit Bijou fête son premier anniversaire en 2020, c’était le moment ! 

Pour jouer « Les montagnes russes » à Biarritz, il vous fallait une partenaire…

B.M : Virginie m’a présenté Camille en janvier dernier. Elle est une très bonne comédienne, elle a l’expérience de la scène, elle a joué à Paris, bref, c’était une très bonne idée (rires).

Camille Hugues : Ce printemps, j’ai donc appris le texte. C’est un travail conséquent, mais l’écriture de grande qualité d’Éric Assous facilite l’apprentissage.

B.M : Ah oui, il est un auteur fabuleux. Il se trouve que c’est moi qui l’ai amené au théâtre il y a une trentaine d’année. Et il est aujourd’hui l’un des dialoguistes les plus réputés, traduit et joué dans plusieurs pays. D’ailleurs, ma femme a vu cette pièce pour la première fois en Espagne, elle m’a dit : « il faut que tu la joues » ! J’ai alors demandé et obtenu l’accord d’Éric. Mais également celui d’Alain Delon qui l’avait déjà joué, avec Astrid Veillon, en 2004. 

Pourquoi cette pièce vous a tellement plu ?

B.M : Je trouve le sujet particulièrement intéressant. Cette femme abandonnée par son mari à l’accouchement… c’est quelque chose qui arrive souvent dans la vraie vie.

C.H : La recherche paternelle est un sujet passionnant, pas anodin, et traité ici avec force et humour, dans un rapport humain tendu et tenu. Et puis, plus l’histoire avance, plus on touche à quelque chose de profond, jusqu’à la chute, chargée en émotions. Le personnage que j’interprète est très bien construit… Elle le fait tourner en bourrique et berne également le public.

B.M : Oui, j’adhère naïvement à son stratagème, je me fais avoir… Mon personnage est un homme à femmes, vénal mais touchant, paumé, lucide sur son état et sa démarche. Disons qu’il profite de sa position sociale pour draguer. Jusqu’à ce que…

STOP, on n’en dira pas plus ! Si ce n’est que vous allez vous régaler avec cette pièce ! Alors réservez vite vos places pour vendredi 18 à 20h, samedi 19 à 20h, dimanche 20 à 17h, vendredi 25 à 20h, samedi 26 à 20h, dimanche 27 à 17h.

Le Petit Bijou 
5 Avenue de la Marne, 64200 Biarritz  
06 81 95 45 90
Tarif plein 22€